Boiss in Bali

14 août 2019

P1P2C : Sancho Panza Moh Reserva

Et voilà, le départ et donc la fin de cette aventure Balinaise se rapproche irrémédiablement, il était donc temps de boucler la boucle.
Voici donc la conclusion de mes aventures cigaristiques indonésiennes.
Pour cela, évidemment je vais allumer le joyau de ma couronne, le cigare offert par Moh, un Sancho Panza d'avril 2003 (plus de 16 ans, si ça c'est pas terminer sur un truc de malade...)

IMG_20190810_190810181

 

 

 

 

 

Alors ce cigare, je ne vais pas le cacher, c'était littéralement mon trésor, conservé avec les meilleurs modules, j'avais régulièrement un oeil dessus, je le sortais pour une séance de reniflage ou pour le tater un peu du bout des doigts.
J'en ai vécu des choses exceptionnelles ici, mais malgré tout pas assez pour me pousser à l'allumer.
Mais aujourd'hui que la fin de ma vie Balinaise se rapproche, il était cohérent de l'allumer pour clôturer tout ça même si c'est un moment assez triste finalement.
Bref je l'ai donc sorti un soir où j'étais tout seul à la maison et où je pouvais tranquillement me poser pour le déguster comme j'en avais envie.

Qu'est ce qu'il est beau! Et puis quand on le prend en main on sent bien son côté vintage.
Il est bien ferme, et il y a des endroits où on dirait qu'il y a des petits noeuds... merde... Serais-je maudit pour cette conclusion? Je ne les avais jamais remarqué jusqu'ici...
Par contre il a perdu quasiment toute son odeur, ne reste qu'une légère effluve d'écurie, mais il faut vraiment se concentrer pour la sentir...

Ouverture, clac, WOW! Le tirage est juste superbe (en fait les noeuds ne devaient pas en être).
A crû vous allez vous foutre de moi mais j'ai (allez savoir pourquoi, certainement un vieux souvenir qui traine) l'image d'une salle d'attente de médecin... Sinon ne me demandez pas plus parce que dès la première bouffée j'ai ce truc qui m'est venu à l'esprit, impossible d'en sortir...

Allumage en douceur avec mes alumettes que je sors une fois par an quand j'y pense.
Et là, dès la première bouffée c'est la claque!
Après des années à fumer du pas bon, du moyen, ou au mieux du correct/bon, je retrouve les sensations de fumer quelque chose d'exceptionnel!
Et là je me retrouve à nouveau transporté dans nos réunions mensuelles où les découvertes étaient en général un pied complet!
Le tirage est juste parfait, et la fumée sur le coup me semble bien ample, elle tapisse le palais magnifiquement
Elle est complexe, riche, savoureuse!
Ne me demandez pas de parler d'arômes ou autre, je suis juste en plein kif à chaque bouffée, et je n'ai aucune envie de me creuser la tête, je veux juste profiter du moment.

IMG_20190810_192040896

 

 

 

 

 

Le premier tiers sera équilibré et savoureux accompagné d'un Isola blanc, même si l'alliance sera plutôt décevante au final, bizarre...

A l'attaque du deuxième tiers il devient plus puissant en deux bouffées (impressionnant), la fumée va encore prendre de l'ampleur (je pensais que ce n'était pas possible), avoir plus de mâche, elle ne tapisse plus, elle plâtre l'ensemble de ma bouche en laissant toujours des arômes savoureux se déployer.
Et accompagné d'une trooper l'alliance s'avèrera beaucoup plus judicieuse.

IMG_20190810_195711587

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et en fait le cigare ne va pas trop bouger à part une très légère montée en puissance qui va se faire très progressivement pour finir sur un chouia de cuir et de réglisse.

IMG_20190810_204335854

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je le fumerai évidemment jusqu'en m'en brûler les doigts et le cure-dent...

J'avoue que c'était vraiment un kif incroyable que de s'attaquer à nouveau à ce genre de cigare exceptionnel, j'en avais perdu l'habitude.

Merci Moh pour ce moment formidable et pour avoir conclu cette partie de mon aventure en beauté!
Un véritable moment exceptionnel!

Posté par boissinbali à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


12 août 2019

Prolonger son visa touriste de 30 jours à Bali

Allez, dernière mise à jour de cet article car ils ont encore un peu changé la procédure, histoire de pousser les gens à se tourner vers les agents et continuer à alimenter la corruption qui caractérise ce pays si magnifiquement...
Après ce sera terminé pour moi, plus de mise à jour (puisque je vais partir), donc n'hésitez pas à consulter d'autres blogs ou d'aller vérifier sur les sites officiels (pas toujours à jour je sais). Cette procédure est donc à jour au 12 aout 2019, ensuite...

Quelques infos générales : Je passe rapidement sur leur tentative de faire la procédure online d'abord avant de venir poser le dossier, leur système n'a jamais marché, et apparemment ils ont abandonné le truc (en tous cas pour le moment, plus aucun panneau ni aucune affiche ne mentionne cette procédure nulle-part... mais dans le cas où vous liriez cet article bien après aout 2019... renseignez-vous quand même)
Si vous voulez éviter d'attendre, arrivez en avance, genre 20/30min AVANT l'ouverture, comme ça vous serez là avant les agents et pourrez gagner ENORMEMENT DE TEMPS!
Encore une fois, FAITES ATTENTION AU VISA QUE VOUS PRENEZ A L'ARRIVEE!
C'est clair sur tous les sites et blogs qui traitent le sujet, si vous prenez le visa gratuit VOUS NE POURREZ PAS PROLONGER!
Donc arrêtez ensuite de vous plaindre que vous n'avez pas pu prolonger, il y a des règles différentes pour chaque pays, notamment en asie, il vaut mieux se renseigner AVANT pour ne pas avoir de surprise (et je peux vous garantir que selon les pays vous aurez des surprises bien pires qu'un aller/retour ailleurs en asie...)


 

Et voilà, chose promise, chose due, je vais vous expliquer très simplement comment étendre de 30 jours votre visa touriste "on arrival" pour l'Indonésie (sur Bali).
Déjà, assurez-vous que vous avez choisi le bon visa à votre arrivée, sinon vous êtes bons pour un aller-retour quelque part en Asie...
Pour ça, je vous conseille de (re)lire cet article.
Je vous rappelle que cette procédure est censée être la même partout en Indonésie, maintenant les administrations sont tellement compliquées ici que ça peut être plus simple ou plus compliqué selon le cas...

En suivant cette procédure simple, vous économiserez pas mal de sous que pourrait vous prendre un agent pour faire exactement la même chose.
En plus de faire des économies, et comme je le disais précédemment, vous ne prendrez pas part à un système de corruption généralisée qui vient pourrir la vie de tout le monde ici...

PREMIERE ETAPE : Trouver le bureau d'immigration qui vous correspond

Car oui, comme ici ils aiment vous compliquer la vie, vous ne pouvez pas choisir un Kantor imigrasi, vous devez aller à celui qui correspond à la zone géographique de votre résidence, essayez de vous renseigner d'abord, notamment en allant dans un de ces bureaux pour vous faire confirmer celui qui vous correspond.
Sinon, il vous faudra mettre une adresse qui correspond à la zone du bureau, pour ça choisissez un hotel pas trop loin, quelque part il n'est pas interdit d'être itinérant, vous êtes touriste et on ne vous oblige pas à avoir une adresse fixe (je ne pense pas qu'ils vérifient ce genre de chose).
Pour ma part je ne vais vous parler que des deux bureaux qui concernent le sud de Bali (puisque ce sont les deux que j'ai déjà pratiqué).

Disons que si vous êtes dans les environs de Kuta, Seminyak, Jimbaran, Nusa dua (tout l'extrême sud quoi), c'est le bureau de Jimbaran qui vous concerne.
Kantor Imigrasi Kelas I Khusus - Jimbaran
Jl. Perum Taman Jimbaran Asri No.1, Jimbaran
Voici la carte Maps pour le retrouver facilement.

KantorImigrasi2

En gros, vous suivez la Bypass (route principale) en direction de Nusa Dua.
Après avoir passé le croisement qui va vers Jimbaran centre, vous allez avoir une petite place avec un Indomaret (petit magasin qu'on trouve partout ici), et après la route un Coco market (une autre chaine de magasin).
Et il faut donc prendre la petite route sur la gauche juste après la placette.
Vous devriez ainsi arriver à ce batiment (prévoyez 1000Rp pour le parking ou garez vous sur la placette).

Kanto2

Si vous êtes plutôt vers Sanur (attention, quand je vivais là bas on m'a déjà envoyé à Jimbaran, donc renseignez-vous bien avant), Ubud et compagnie, c'est le bureau de Renon (à Denpasar) qui vous concerne.
Kantor Imigrasi Kelas I Denpasar Renon
Jl. D.I. Pandjaitan No.3, Dangin Puri Klod, Denpasar Timur

KantorImigrasi1

En gros, si vous venez depuis Sanur ou la Bypass, vous venez de la droite par la route principale (Jl Raya Puputan), quand vous aurez passé le grand parc (on peut pas le rater), vous allez tout droit au feu puis ce sera la prochaine route à droite (Jl Pandjaitan).

Si vous êtes dans le nord de Bali, ce sera certainement le bureau de Singaraja (l'ancienne capitale du temps des hollandais), et là je ne peux pas vous aider, cherchez donc de votre côté.

REMARQUE : Attention à la tenue que vous portez lorsque vous allez à l'immigration, essayez d'être habillé correctement, évitez les shorts et débardeurs. Un pantalon long, une chemise et voilà... ils ne sont pas chiants pour les tongs par contre.
OK on y voit régulièrement débarquer des australiens en short de plage et débardeur mais bon... si un jour ils sont mal lunés... (et puis c'est un respect minimal quand même, vous êtes pas chez MacDo).

 DEUXIEME ETAPE : Préparez votre dossier et c'est parti!
Comme je l'ai déjà dit précedemment, il vous faut faire cette demande au moins 7 jours avant la fin de votre premier visa, mais je vous conseille de le faire 8/10 jours avant, au cas où... ici les impondérables font partie du quotidien... jours fériés, problème informatique, changement de zone géographique... quel que soit le problème, au final c'est vous qui aurez à payer, même si ce n'est pas de votre faute!
ATTENTION AUX PERIODES AUTOUR DU RAMADAN : En effet, nationalement les administrations fonctionnent différemment pendant le ramadan, et il y a souvent des jours de fermetures avant, pendant ou après... quelques fois pour plus d'une semaine... donc si jamais vous devez prolonger dans ces périodes là, n'hésitez pas à y aller au plus tôt...

Pour commencer, préparez tous les documents dont vous aurez besoin histoire d'arriver sur place avec tout ce qu'il vous faut :

- Votre passeport (je sais c'est trivial...)
- Une copie de votre passeport (la page avec vos informations et votre photo)
- Une copie de la page de votre passeport où se trouve votre visa actuel ET le tampon (vérifiez que c'est sur la même page)
- Une copie de votre billet retour (ils veulent être sûr que vous allez bien partir à la fin de votre séjour)
- Le formulaire N°23 qu'on vous donnera en arrivant au bureau, vous pouvez le remplir sur place (pensez à avoir votre adresse locale sur place)
- A Renon on vous fera remplir un autre document pour motiver votre demande
- Prenez un stylo avec vous, quelques fois ceux qui sont sur place ne fonctionnent pas et vous allez péter un câble!

+ Première visite : le dépôt de votre dossier

IMG_20161116_092945
Procédure affichée à Jimbaran. Notez les horaires différents par rapport à Renon, alors faites gaffe!

Déjà niveau horaire il faut y aller entre 8h et 14h (attention, pause repas entre 11h30 et 13h - Horaires valables pour Renon uniquement et clairement le retour de pause se fait rarement à l'heure je peux vous le garantir, j'ai testé - et ils partent 10min en avance également!).
Avant on pouvait récupérer le dossier à l'accueil et le remplir tranquillement après avoir pris son ticket pour faire la queue et le déposer.
Maintenant histoire de rajouter un peu de stress non, vous faites la queue (pour cela, que ce soit à Jimbaran ou Renon, vous avez un écran tactile qui vous donnera un ticket numéroté), vous attendez (cette fois j'ai attendu plus d'une heure, heureusement qu'ils semblent traiter votre dossier du moment que vous avez pris votre ticket AVANT 14h) vous récupérez le dossier à remplir, et si vous la jouez bien et que vous avez tous les papiers vous devriez pouvoir remplir le dossier avant de le rendre directement.
Oui, car précisez que vous avez déjà tous les papiers et tout, comme ça la personne va vous laisser le temps de remplir le dossier et revenir vers elle pour le déposer, si vous ne dites rien vous risquez d'avoir à revenir rien que pour le poser... et ça c'est pas rigolo).
Les informations sont basiques : Etat-civil, infos du passeport, votre boulot chez vous (avec son adresse), adresse en Indonésie (votre hotel au pire), vous oubliez tout ce qui concerne le sponsor (c'est pour les visas longue durée), les noms et adresse de quelqu'un de votre famille...
Vous expliquez pourquoi vous prolongez (je veux visiter plus) puis vous signez.

IMG_20161117_083617
Ma belle pochette rouge de Jimbaran et mon beau ticket. Pour rien, pas ma zone, ils veulent pas de mon dossier...


Une fois que vous avez tout rempli et déposé, la personne va vérifier que tout est bon, on vous demande d'attendre.

10/15 minutes d'attente (on est en basse saison, en haute cela peut durer surement un peu plus) et on vous appelle (attention, pas par votre nom de famille mais par votre prénom) pour vous donner une convocation : 4 jours plus tard pour ma part, quelques fois une semaine.
Le but sera de vous prendre en photo, récupérer vos empreintes digitales et évidemment payer pour le visa.
Nouveauté (du coup je retire ce que je disais dans la précédente version sur leur intelligence) : alors qu'ils donnaient votre convocation avec le papier nécessaire pour le paiement (ce qui permettait d'aller payer au camion de la poste le même jour et être tranquille pour la suite et gagner un temps de malade), ce n'est plus le cas! Vous avec la convocation, point barre! Donc vous pouvez venir à 8h, mais vous devrez attendre l'arrivée du camion de la poste (pas connu pour sa poncualité) avant de payer pour enfin avoir votre papier validé...
Et là du coup, tous les agents vous passent devant facile car eux ont la possibilité de régler avant...
Donc là où en arrivant tôt vous pouviez terminer super rapidement, préparez-vous à des heures d'attente, prenez un bon bouquin, des jeux, une playstation...

+ Deuxième viste : payer, photo et empreintes

On débarque à nouveau à l'immigration, là on passe au guichet N°4, puis on vous dit qu'il faut aller payer à l'extérieur (un petit fourgon de la poste).
Si vous avez de la chance le fourgon est là à l'heure (8h pour mon visa renouvelé en aout 2019, auparavant il n'arrivait qu'à 9h, vous obligeant à attendre une heure en laissant passer tous les clients des agents - Donc ce sera la surprise à chaque fois dépendant de leur humeur du moment...), pour moi un peu plus de 30min de retard, du coup, plus le temps passe et plus loin vous vous retrouvez dans la file d'attente...
On revient au même guichet et on fournit la preuve de paiement (500K Rp), et là on vous donne donc un ticket numéroté pour la photo.
- Attente (c'est souvent là que c'est le plus long, surtout qu'ils ont régulièrement des coupures réseau).
On entre dans le local photo, on vous pose des questions (pour vérifier que c'est bien vous), hop une photo, on prend les empreintes de chaque doigt (très rapidement, le mec est un pro), puis on discute un peu.
- Si comme pour moi les gars se posent des questions, hop, on vous conduit dans un autre bureau avec un gars qui a une pile énorme de dossier et qui va vous mitrailler de questions pour savoir ce que vous foutez là, vous parlant comme à un chien (ça ne m'est arrivé qu'une fois, mais j'ai connu des situations bien plus agréables).
- Enfin, on vous donne une nouvelle convocation, 3 jours après pour récupérer le passeport.
La récupération se fait entre 14h et 16h

+ Dernière visite : récupérer son passeport

On entre dans le batiment en allant directement au comptoir des retraits (toujours le 3 ou 4 à Renon), on donne sa convocation.
La personne nous sort notre dossier, nouvelle attente (ça n'existait pas avant), on vous appelle quand c'est prêt puis on vous tend le passeport, il faut vérifier que la date a bien été étendue de 30 jours puis on signe le registre avec son numéro de dossier (sur la grosse pochette rouge ou rose).

Voilà, procédure finalement peu complexe (il faut avoir le temps de repasser 3 jours et prévoir cela dans son programme) et qui va vous faire économiser des sous (parce que les agents se font plaisir sur le coup).
Par contre comme je l'ai déjà dit, ils changent les détails sans arrêt, donc préparez-vous à ce que ce ne soit pas totalement identique...

EN RESUME :

1 - Trouver le bureau correspondant à votre zone géographique
2 - Préparer tous les papiers AVANT pour ne pas avoir de surprises
3 - Première visite pour remplir le dossier et déposer tous les documents (peut être tordu en moins d'une heure facile)
4 - Deuxième visite pour payer (500K Rp), prendre une photo et vos empreintes (Une heure ou deux selon votre chance, si vraiment moisi la journée)
5 - Revenir récupérer votre passeport (10/15 minutes)

Pensez à avoir une tenue correcte, à être le plus souriant et agréable possible (des fois c'est dur quand on vous parle comme à un chien comme ça m'est déjà arrivé à Jimbaran), à simplement suivre les indications (avec beaucoup de patience car vous allez faire des tonnes d'aller/retour pour rien) et tout va bien se passer.

Imigrasi
Illustration : consignes affichées à l'entrée pour la tenue, et le gars en short tranquille...

Il faut savoir qu'en ce moment le gouvernement indonésien essaye de casser la dynamique de la corruption, du coup les employés de l'immigration sont plus sympas et beaucoup plus serviables qu'avant (est-ce que cela va durer...)
Si vous rencontrez des problèmes le gouvernement a mis en place des numéro de téléphone pour dénoncer les comportements poussant à la corruption. Espérons que cela pourra changer les choses...

Et sur ce bon courage, ces procédures ne vont pas me manquer!

24 juin 2017

Tout simplement ce qu'on peut manger de mieux à Bali!

Reprise du blog en douceur!
Avec mes nouvelles activités je devrais avoir plus de temps pour poster tout ce que j'ai en retard, même si je reste tributaire de la connexion internet pas toujours disponible ici.
Mais je vais quand même tenter de vous en donner un max pour me faire pardonner de ces derniers mois.

Et comment mieux reprendre qu'en parlant d'une découverte qui date de quelques mois, lorsque nous avons décidé d'aller faire un tour à Sangeh (ne vous inquiétez pas, post à venir).
Un de mes plats préféré à Bali était déjà à la base ce qu'on appelle ayam betutu (le poulet betutu).
Du poulet mariné, cuit à l'étouffée, juste un régal (bien épicé quand même, notamment celui du Warung Liku, très réputé entre Sanur et Batubulan).
En gros, du riz blanc, des légumes, quelques fois des cahuètes... mais surtout le poulet à la betutu...

Et donc, sur la route de Sangeh vous pouvez trouver ce petit warung.

IMG_3615

Alors attention, quand on vient de Sanur il est sur la gauche de la route.
Il est souvent un peu caché par la verdure, donc quand vous vous rapprochez de Sangeh, allez-y mollo.
En gros quand vous aurez passé une espèce de grand magasin/bazar (toujours sur votre gauche) vous allez tomber dessus très bientôt.
Voici la devanture (et la salle).

IMG_3611

Et enfin, voici LE ayam betutu qui déchire absolument tout à Bali!

IMG_3612

Sérieusement, rien qu'à regarder la photo j'en bave, dire que pendant plusieurs mois je ne vais pas pouvoir y retoucher...
Le poulet est juste fondant et gouteux comme aucun poulet!
Et tous les accompagnements en font un vrai délice fabuleux!

IMG_3613

Pour vous dire, il faut entre 30 et 40 minutes pour y aller, et j'ai déjà fait le trajet juste pour y manger... plusieurs fois...

Maintenant, dès que j'en ai l'occasion j'emmène les gens là bas, parce que quel bonheur...
Bref, si vous passez par Sangeh et que c'est ouvert... arrêtez-vous et goutez-moi cette merveille!

 

Posté par boissinbali à 20:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

25 février 2017

Rumah kami! (Notre maison)

Bon, ça part en sucettes tout ça!
Le retour a été un peu chaotique, on a été tous les deux malades, plein de trucs à faire...
Et du coup moi qui pensait énormement bosser sur le blog, je n'ai quasiment rien foutu!
Donc déjà je vous prie de bien vouloir m'excuser pour ce silence, et enfin aujourd'hui je vais poster quelque chose.
Et c'est un article que certains attendent depuis un moment! La nouvelle maison (celle pour qui j'ai donné la moitié de mes sous gagnés avant de claquer l'autre moitié pour le voyage en France).
Certains ont déjà vu les photos, d'autres pas du tout, du coup voilà, je vais enfin montrer ça à tout le monde!
Alors je vais mixer des photos du premier jour, d'après et de maintenant hein.

Commençons par le commencement, à savoir le jour du déménagement!
On est arrivé là bas en stress puisque rappelez-vous, en début d'après-midi, le pick up rempli de nos affaires, nous ne savions toujours pas où nous allions nous poser!
Donc une fois les clefs récupérées, nous voici enfin chez nous!

1
Comme vous pouvez le voir, le pickup est vraiment bien rempli!

On a donc une cour où on peut largement garer une voiture et un ou deux scooter (donc parfait pour nos deux scooters).
Ouvrons la porte d'entrée (à côté d'une grande porte fenêtre qu'on peut ouvrir, yahou!!!!) et nous voilà dans la pièce principale!

1

Alors ici nos deux fauteuils, le frigo (arrivé quelques jours après avec le lit) et au fond on entrevoit le bar qui donne sur la cuisine.

Et donc, vu côté cuisine de notre grande pièce.

2

Déjà on voit que niveau cuisine c'est cool, grand bar, plan de travail énorme, enfin quelqu'un a pris le temps de réfléchir avant de faire quelque chose!

Hop, l'autre côté de la cuisine avec une fenêtre et une porte qui donnent sur la petite cour à l'arrière.

3

Donc là une plaque à gaz (avec branchement pour mettre la bonbonne dehors, cool), encore de la place pour poser les affaires (youhouuuX15, maintenant y'a même mon expresso!), cuiseur à riz...
Comme vous le voyez il y a beaucoup de rangements dessous, pas très bien étudiés, bouffés par les termites mais bon... on a un peu de place, c'est déjà ça!

Si on se pose entre le frigo et le bar et qu'on regarde en face on tombe sur une première salle de douche!

4

Simple, un chiotte, une douche (pas terrible), c'est plutôt Letta qui s'en sert car elle préfère la douchette (flexible trop court pour moi, j'ai failli fracasser le pommeau 20 fois en l'attrapant).

A droite, une chambre, dont nous nous servons évidemment de dressing et de débarras pour toutes nos affaires!

5

Au début, juste l'armoire, les tiroirs, le portant... encore en cartons, vous imaginez le bordel dans l'appart à ce moment là...

5

Une fenêtre qui donne sur l'entrée permet de bien aérer histoire d'enlever l'humidité.
De l'autre côté ça donne ça, stockage des cartons et un portant qui depuis accueille 3 tonnes de fringues, surtout après les soldes de Letta...(du coup ça ressemble plus à ça, le portant est plutot posé contre le mur vu comme il plie sous le poids) :P

6

En parlant de l'armoire, c'est tellement une merde qu'après un nouveau démontage tout s'est écroulé...

7

J'ai sorti le mac gyver qui était en moi, et avec de la ficelle pourrie et des serflexs, hop, je l'ai réparée (c'est pas esthétique du tout mais on s'en fout ça tient!)

En gros cette chambre c'est notre bordel, mais nous pourrions très bien accueillir quelqu'un à l'intérieur, il suffira d'acheter un matelas gonflable si on trouve ça un jour!

En face, notre chambre!
Alors les premières nuits furent difficiles, car pas de lit, voilà comment on dormait à l'époque!

8

J'ai passé des nuits un peu compliquées on va dire!

Depuis le lit est arrivé, et c'est un peu mieux!

9

On a même fait installer le bordel pour y accrocher la TV que Letta a acheté, ayé, on est modernes, on a une TV!

Devant le lit, les boites de rangement où on met tous les appareils électroniques qui craignent l'humidité, avec chacun un absorbeur d'humidité...
Ca fait clairement bordel, mais vu que je suis en train de perdre mon gros PC à cause de ça, j'ai pas envie que le reste fasse de même...

9

Sur la photo on voit une porte, elle donne sur la grande salle d'eau!

9

Alors là y'a de la place!
Un chiotte, un robinet qu'on se demande toujours ce qu'il fout là au milieu...
C'est du n'importe quoi, au lieu de foutre un évier avec un petit miroir qui aurait été tellement pratique...

Et la douche!

9

Alors elle a de la gueule mais c'est un gros bordel parce qu'elle se salit très vite, est pleine de fourmis et de termites, et pi surtout le débit est pas génial avouons-le...

Depuis notre chambre nous avons là encore une grande porte fenêtre qui donne sur la cour derrière.

92

La voilà, très pratique pour étendre le linge notamment, mais pas que!

93

Quand je suis motivé (OK ça arrive pas souvent) on peut accrocher le hamac à la parabole qui sert à rien (jusqu'à ce qu'elle pète et qu'on se retrouve le cul par terre comme un con).

Et surtout, quand il fait beau... et qu'on peut emprunter un projecteur...

931

On sort la bâche, les fauteuils, un cigare, un bon alcool... et c'est séance cinéma à l'extérieur, royal!

932

En saison des pluies on évite évidemment...

Vu du coin, on aperçois la fenetre de la chambre et la porte qui permet d'accéder à la cuisine.

IMG_6478

Et sur la gauche, un renfoncement qui permet éventuellement d'installer à l'extérieur une machine à laver!
Parfait ça, mais pour l'instant on stocke le reste de notre barbecue, pour la machine on verra plus tard...

Allez, revenons un peu à l'avant de la maison car c'est intéressant!
Voici donc le parking à scooter depuis la terrasse.

940

Puis l'espèce de jardin avec la pompe qui nous ramène l'eau pour qu'on puisse se laver (quand ça tombe en panne c'est pas rigolo, testé pour vous! A accumuler l'eau de pluie pour pouvoir aller aux toilettes ou se laver un minimum...)

941

Alors comme je n'ai pas changé, j'ai voulu évidemment faire un peu de jardinage!
Tu me donne un coin avec un peu de terre moi et c'est parti!
Mais comme je l'ai dit, je n'ai pas changé... il faut toujours que je fasse une connerie...
Et donc en retournant la terre... comme un con, n'imaginant pas qu'il pouvait y avoir autre chose...
BAM le tuyau!

942

DU coup à chaque fois que la pompe se mettait en route, ça irriguait tout le jardin...

943

C'est bien l'arrosage automatique mais quand même...
Heureusement on a pu faire réparer ça pour pas cher... mais ça m'a vacciné contre ce genre de connerie! (enfin... jusque là j'en ai pas fait d'aussi grosse)

Aujourd'hui ça donne ça!

944

Alors un de ces jours je vous mettrai une photo pour voir ce que ça donne quand on entretien pas pendant un moment, une vraie jungle!

A gauche de la pompe, on a deux plants de petit piments verts, ils commencent juste à donner.

946

A droite, 2 gros plants de piments rouges, ils donnent déjà bien et ils arrachent la tronche!
Dans le pot c'est un pohon cincau, je vous expliquerait ça dans un post un de ces jours.

Un peu plus loin, l'ananas miel que j'avais mis dans un pot a bien grandi!

945

Letta me dit qu'il va finir par donner un fruit... boh, on verra bien!
Et à droite un figuier que j'ai acheté au marché parce que je rêve de l'odeur d'un figuier au soleil histoire de me retrouver en enfance chez mes grands parents!
Il pousse bien, je viens juste de le rempoter en espérant qu'il continuera à bien pousser!

Voilà, en gros cette maison elle est super pour plusieurs choses!
On a la place pour se garer et c'est fermé, le quartier est simple mais personne vient t'emmerder parce que tu veux pas allumer les lumières toute la nuit.
Devant petit coin pour faire pousser des trucs (tomates à venir, voire plus), derrière une cour fermée où on peut faire ce qu'on veut tout en étant dehors!
La maison est bien aménagée, les prises proches du sol, les interrupteurs plutôt bien placés, des grandes fenêtre qu'on peut ouvrir en grand pour aérer (sauf dans le petit chiotte qui du coup profite bien des remontées des tuyaux...)
On a de la place, une cuisine plutôt bien foutue pour moi qui ait besoin d'espace pour cuisiner.
Certes on a eu des problèmes avec la pompe mais c'est depuis réglé, et même si le débit est pas terrible, on se débrouille avec.
Si un jour on veut installer une clim' dans la chambre, tout est déjà prêt!
Pour installer l'eau chaude ce serait plus compliqué mais faisable dans la grande salle d'eau.

Mais il y a plusieurs problèmes qui font que je pense que nous n'irons pas au délà des deux ans déjà payés et c'est dommage!
La maison est envahie de termites, ça créé des tunnels de partout, le bois est bouffé, ça crée des fissures partout dans les murs...
D'ailleurs des fissures dans les murs il y en a de plus en plus, tout comme des grosses traces d'humidité un peu partout dans la pièce principale!
Je ne parle pas des fourmis omniprésentes y compris DANS les armoires puisque ça ce sera le cas quasiment partout!

Bref je sais déjà qu'on partira ensuite, parce qu'à force la maison va finir par s'écrouler...
Et c'est dommage car l'agencement est quasiment parfait et correspond totalement à ce qu'on cherchait!

Voilà, maintenant vous avez une idée plus précise de notre chez nous, beaucoup plus agréable qu'auparavant!
Si on continue à y aller crescendo comme ça, la prochaine baraque devrait être tip top! ^^

IMG_20160706_181513
La traditionnelle photo "Putain on a un toit où dormir cette nuit, trop bien!"

Posté par boissinbali à 10:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

18 février 2017

Petits conseils pour éviter les problèmes

Dernièrement, un copain a eu une expérience malheureuse à Bali, cela me pousse donc à faire un petit post histoire de rappeler quelques points utiles si vous voulez éviter certains problèmes.
En effet, alors qu'il se balader à Padang-Padang (Uluwatu), il s'est fait forcer le scooter et voler argent et papiers... dont les passeports...
Début d'une bonne période d'emmerdes à gérer pour espérer rentrer à la maison!
Surtout que sachez-le, le consulat de Bali ne sert absolument à rien, il vous faudra aller à Jakarta pour obtenir les papiers vous permettant de rentrer à la maison! Cela vous coutera l'aller/retour là bas, peut-être une nuit d'hotel, et il faut que vous ayiez assez de temps pour y aller (et vous débrouiller pour trouver l'argent pour payer tout ça... bon courage quoi...)

- Premier conseil : A Bali, vous n'aurez normalement jamais besoin de votre passeport!
Evitez donc de le trimballer avec vous pendant vos balades.
On ne vous le demandera pas lors des contrôles de police (ils veulent des sous, le reste ils s'en foutent), vous n'en aurez pas besoin pour faire du change ou quoi que ce soit.
Le seul moment où vous en auriez besoin ce serait évidemment pour faire prolonger votre visa le cas échéant.
Pour cela les hotels et home stay à Bali sont globalement sûrs, personne ne s'amuse à vous piquer vos affaires car cela se saurait vite et au revoir la réputation... (attention quand même aux dortoirs pour backpackers évidemment).
D'ailleurs dans la plupart des hotels vous aurez même un coffre fort dans la chambre, vous permettant de laisser tous les objets et documents de valeur.
Sinon, vous demandez gentiment à l'accueil de vous garder vos papiers si vous craignez quelque chose...

- Attention à votre argent : Idem, ne vous trimballez pas avec toutes vos économies, vos euros, vos roupies...
Vous pouvez être un peu large au cas où vous tombiez sur quelque chose qui vous fasse craquer, mais pas la peine de tout emmener avec vous!
Comme pour le passeport, mettez ça dans un endroit sûr de votre chambre, et si vous n'avez pas de coffre-fort, sachez quand même combien d'argent vous avez quand vous cachez ça au milieu de vos affaires (histoire que vous puissiez voir si de l'argent disparait).

- Ne laissez jamais rien de valeur dans un scooter ou une voiture
Une voiture fermée à clef a quand même peu de chance de se faire fracturer, par contre un scooter...
Même en fermant à clef le compartiment sous la selle il est très facile de forcer le système et de s'emparer de tout ce qu'il y a à l'intérieur.
A Bali il y a des endrois où vous pourriez laisser vos clefs sur le contact sans que rien n'arrive (ça m'est arrivé une fois, et plusieurs fois à des amis ou clients), mais malheureusement ces endroits deviennent de plus en plus rare.
Donc chaque objet ayant la moindre valeur doit être retirée du scooter si vous ne voulez pas le voir disparaitre.

- Les vols à l'arrachée
Ces derniers mois Bali a vu une recrudescence de ce type de délinquance, même si cela existait depuis un petit moment sur la côté ouest (où se concentrent les touristes notamment australiens).
Mais c'est surtout en train de doucement s'étendre, avec de plus en plus de cas sur Sanur.
Donc attention à la manière dont vous portez vos sacs, notamment quand c'est en bandoulière.
Surtout si vous êtes une femme seule (voire même un groupe de fille - c'est qu'ils sont pas super courageux non plus).

- La côte ouest et le sud (Uluwatu, Kuta, Nusa Dua, Semyniak...)
Il faut savoir que comme je le disais plus haut, la côte ouest regroupe les surfeurs, touristes australiens, qui arrivent souvent un peu alcoolisés et ne font pas super attention... ce sont donc des cibles faciles, et ils sont très nombreux.
Du coup, de ce côté de l'ïle se concentrent les différentes agressions, vols et compagnie.
Ne faites pas trop confiance aux locaux même si ils ont l'air sympathique, des gens se sont vu offrir à boire sur la plage de Padang-Padang, ils se sont évanouis et retrouvés sans rien...
Par là bas vous devez redoubler de vigilance, surtout ne rien laisser trainer, ne pas montrer d'objets de valeur, et surtout se méfier de tout le monde, surtout des locaux qui sont souvent très rusés pour abuser de la confiance des touristes.
Cela n'empêche pas de faire très attention ailleurs (même à Sanur donc où tout cela commence à s'étendre), mais là bas... encore plus!
Globalement, quand vous êtes dans ces zones, agissez comme vous le feriez dans une grande ville de chez nous... ne laissez pas trainer un sac ou un mobile sur une table, ne montrez pas trop si vous avez de l'argent ou des objets de valeur sur vous.
Ce sont des règles simples qu'il est facile d'oublier en vacances, surtout dans un cadre où la population a l'air si sympathique.

- Attention à votre confiance...
Le Bali d'aujourd'hui n'est plus le Bali d'il y a quelques années, la délinquance se développe à vitesse grand V, encore plus vite que le tourisme.
Et surtout, des zones qui étaient tranquilles quand je suis arrivé commencent à subir cette malveillance.
Non, ne faites pas confiance aveuglément aux locaux! Certes, ils sont souriants, ils sont gentils, mais derrière peut se cacher quelque chose de très moche que vous risquez de regretter...
C'est dommage, mais Bali évolue dans ce sens, et je pense sincèrement que cela ne va pas s'améliorer dans les années à venir, avec le développement du tourisme de masse.
Plus de touristes, plus d'argent, plus de foule... L'île ne développant pas les outils nécessaires à la lutte contre ce genre de délinquance, cela va être de plus en plus fréquent, et vous devez donc vous protéger de votre côté.